Imprimer (nouvelle fenêtre)

Propositions de visites relais du champ social

Vous trouverez ici les activités proposées par le musée pour les relais du champs social.

Visites, modes d'emploi

Visites et animations

Le musée départemental des peintres de Barbizon propose des visites guidées, des visites libres mais aussi des animations et ateliers. Les expositions temporaires font l’objet de visites et d’animations spécifiques. Les activités proposées sont accessibles aux groupes.

Les bénéficiaires de l’association Cultures du Cœur peuvent également accéder aux activités proposées dans le cadre des animations destinées aux publics individuels. Pour connaître les dates des visites et animations organisées pour les individuels, veuillez consulter l’agenda.

Retour au menu

Les visites guidées

La vie à l'auberge Ganne

Tableau La Noce de Louise Ganne et d'Eugène Cuvelier, par Olivier de Penne

Olivier de Penne (1831-1897), La Noce

de Louise Ganne et d'Eugène Cuvelier,

1859, Musée des peintres de Barbizon

- Cliché Yvan Bourhis/CG77

En visitant le rez-de-chaussée de l’auberge Ganne, vous êtes dans l’atmosphère des Peint’à Ganne. La pièce centrale, avec sa petite porte d’accès à la grand’rue, était à la fois épicerie, cuisine et chambre à coucher des aubergistes. Ensuite, viennent les salles à manger, celle des officiers et celle des artistes. La salle à manger dite des officiers évoque les grandes manœuvres de 1839 dans la plaine d’Arbonne : les officiers déjeunant à l’auberge, Madame Ganne, pour préserver la sérénité des lieux, avait opté pour la séparation de l’épée et de la palette !

Les peintres ayant pour habitude d’exercer leur fantaisie créative sur de nombreux supports, notamment sur le mobilier mais aussi sur les murs, vous découvrez ainsi, dans deux chambres-dortoirs de l’étage, des peintures murales, authentique témoignage du passage des artistes dans ce lieu.

Dans les autres chambres sont exposées des œuvres de ces artistes qui ont fait de Barbizon un haut lieu de la peinture de plein air du 19e siècle. A coté des maîtres Jean-François Millet, Théodore Rousseau, Narcisse Diaz de la Peña, Constant Troyon, Charles Jacque, Camille Corot, vous découvrez les œuvres de “petits maîtres” tels Georges Gassies, Ferdinand Chaigneau, Eugène Lavieille…

Durée : 1 h 30 (30 minutes d’audiovisuel + 1 heure de visite).

Retour au menu

Barbizon, village des peintres

Photographie d'un tableau représentant la Maison de Théodore Rousseau par Georges Gassies

Georges GASSIES (1829-1919), La

Maison de Théodore Rousseau,

Musée des peintres de Barbizon

- Cliché Yvan Bourhis/CG77

En complément de la visite de l’auberge Ganne, une promenade dans la grand’rue vous conduit sur les traces des peintres paysagistes qui ont vécu à Barbizon. Les plaques commémorant leur séjour vous mènent jusqu’à l’entrée de la forêt, à l’Allée aux vaches et au monument Millet-Rousseau.

L’atmosphère et la lumière de la forêt, sources d’inspiration des artistes, vous saisissent dès les premiers pas dans le sous-bois.

Durée : 2 h 30 (30 minutes d’audiovisuel + 2 heures de visite).

Retour au menu

Les visites libres

L'auberge Ganne

Photographie d'une peinture murale du musée représentant un homme et son âne

Peinture murale à l'étage de

l'auberge Ganne, Musée des

peintres de Barbizon

- Cliché Yvan Bourhis/CG77

En visitant le rez-de-chaussée de l’auberge Ganne, vous êtes dans l’ambiance des Peint’à Ganne. La petite porte sur la grand’rue s’ouvre alors sur l’épicerie, cuisine et chambre à coucher des aubergistes. Ensuite, viennent les salles à manger, celle des officiers et celle des artistes. La salle à manger dite des officiers évoque les grandes manœuvres de 1839 dans la plaine d’Arbonne : les officiers déjeunant à l’auberge, Madame Ganne, pour préserver la sérénité des lieux, avait opté pour la séparation de l’épée et de la palette !

Les peintres ayant pour habitude de peindre sur de nombreux supports, notamment sur le mobilier mais aussi sur les murs, vous découvrez ainsi, dans deux chambres-dortoirs de l’étage, des peintures murales, authentique témoignage du passage des artistes dans ce lieu.

Dans les autres chambres sont exposées des œuvres de ces artistes qui ont fait de Barbizon un haut lieu de la peinture de plein air du 19e siècle. A coté des maîtres Jean-François Millet, Théodore Rousseau, Narcisse Diaz de la Peña, Constant Troyon, Charles Jacque, Camille Corot, vous découvrez les œuvres de “petits maîtres” tels Georges Gassies, Ferdinand Chaigneau, Eugène Lavieille…

Durée : 1 h (30 minutes d’audiovisuel + 30 minutes de visite).

Retour au menu

Les animations

Peindre "sur le motif" en forêt de Fontainebleau

Une artiste-plasticienne fait travailler le groupe en forêt « sur le motif » comme le faisaient les peintres de l’École de Barbizon. Après la réalisation d’un croquis, vous utilisez la peinture ; la recherche des teintes des verts aux bruns en passant par les bleus vous permet de comprendre les recherches sur la lumière et la couleur des peintres paysagistes.

Durée : 2 h.

Retour au menu

Atelier gravure

Photographie de l'atelier gravure au musée

Cliché MPB/CG77

Cet atelier présente les techniques de gravure utilisées par les peintres de l’École de Barbizon. La mise en pratique se fait à la pointe sèche sur une plaque de Rhénalon. Vous gravez, encrez votre plaque puis vous imprimez votre œuvre. Les sujets proposés varient : étude de végétaux de la forêt, étude animalière…

Durée : 2 h.

Retour au menu

Promenade sur les chemins forestiers avec les écrivains du 19e siècle

Une promenade en forêt pour découvrir les émotions ressenties par les écrivains du 19e siècle face aux paysages si bien représentés par les artistes peintres de l’École de Barbizon. De Senancour à George Sand, d’Henry Murger à Robert-Louis Stevenson, sans oublier Musset, Théophile Gautier, Stendhal, les lectures de textes offrent un nouveau regard sur la forêt, ses arbres, ses rochers, sa lumière. La marche ne présente pas de difficultés.

Durée : 2 h.

Retour au menu